Bilan de la 10e Biennale Internationale Design Saint-Étienne

Une Biennale qui performe…

Un public et des événements toujours plus nombreux. 
Pour cette 10e édition de la Biennale, 230 000 visiteurs ont été accueillis sur les sites proposés, soit 10% de plus qu’en 2015. 75% viennent de la région Auvergne-Rhône-Alpes, 22% sont des
visiteurs « nationaux » ; le visitorat international représentant 3%. Parmi les visiteurs de la région, 66% viennent de Saint-Étienne Métropole, 8% sont issus des autres communes du département de la Loire et 26% du reste de la région Auvergne-Rhône-Alpes (hors Loire).
La thématique de cette édition autour des mutations du travail, sujet en prise avec les questions sociétales a réussi à fédérer les publics. La diversité des lieux d’expositions proposés participe à la hausse de fréquentation. Au total, la Biennale s’est déclinée dans 18 lieux IN dont la Cité du design, les musées de la ville (Musée d’Art et d’Industrie, Musée d’art moderne et contemporain, Puits Couriot / Parc-Musée de la mine, l’Ancienne École des Beaux-arts – La Serre), le Site Le Corbusier, la Comédie de Saint-Étienne, l’Office de Tourisme de Saint-Étienne, l’Hôtel de Ville de Saint-Étienne, la Gare de Châteaucreux, l’EPASE, le Fil, la Ville de Saint-Chamond, etc. Une Biennale plus ambitieuse que les précédentes, avec 10 expositions sur le site
Manufacture, représentant 10 000 m² de surface de visite.
En 2017, la programmation OFF a vu son offre s’étendre avec 121 lieux proposés (+25% par rapport à 2015). La pluralité des propositions est l’un des facteurs de succès du OFF, avec des expositions, des performances, des spectacles, etc. Un succès renforcé par le lien avec la thématique qui inscrit cette programmation OFF comme un élément fort de la Biennale, et par la mobilisation des porteurs de projets au-delà du territoire stéphanois (11% des projets étaient situés hors de Saint-Étienne).

On comptabilise 2 500 visiteurs internationaux grand public. La Belgique représente le nombre le plus important de visiteurs cette année, suivie par le Royaume-Uni et l’Allemagne. A noter une affluence importante de visiteurs venus des États-Unis, liée à la présence de Détroit dans la programmation de la Biennale. Ces données démontrent la solidité de l’événement et confirment son
statut d’événement incontournable du territoire, pour les stéphanois comme pour tous les publics accueillis.

Plus d’informations dans le communiqué de presse ci-dessous.