Exposition

Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2019

Dossier de presse

Catégorie : Exposition
Publié le : 07 Mar 2019
 

Gaël Perdriau

Maire de Saint-Étienne,
Président de Saint-Étienne Métropole,
Président de la Cité du design et de l'École supérieure d'art et design de Saint-Étienne.

La 11e Biennale Internationale Design Saint-Étienne fait le choix de se situer pleinement dans son époque tout en s'attachant à anticiper le monde qui vient.

« Créons un terrain d'entente », tel est le fil conducteur proposé par la commissaire principale, Lisa White, et que nous avons fait nôtre. Parce qu'une nouvelle Biennale, c'est d'abord un choix, cette année nous faisons celui de montrer en quoi le design peut rendre possible, au-delà des différences de toutes natures, la création d'avenirs communs, qu'il s'agisse de produits, de services ou de choix de politiques publiques.

Parce qu'une nouvelle Biennale, ce rendez-vous que nous vous donnons depuis 20 ans, c'est aussi un recommencement, le thème cette année fait écho à des réflexions déjà ébauchées lors de précédentes éditions, comme notamment en 2017 avec les réflexions sur les tiers-lieux.

Parce qu'une nouvelle Biennale, c'est aussi une promesse, nous avons décidé d'ouvrir en grand nos portes pour que ces terrains d'entente soient d'abord des terrains de rencontres : pour tous les acteurs territoriaux, pleinement engagés dans cette édition, nos partenaires chinois des villes créatives de design UNESCO, nos amis à travers le monde et tout particulièrement John Maeda, pionnier du design numérique ; et pour plus de 250 000 visiteurs que nous attendons à Saint-Étienne entre le 21 mars et le 22 avril 2019.


Saint-Étienne,une Métropole dynamique et attractive

Carrefour de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Saint-Étienne est un territoire d'excellence dans de nombreux domaines, avec l'appui de réseaux engagés, qui font de la Métropole une référence mondiale en matière de design et de créativité.

  • 400 000 habitants 
  • 31 000 entreprises
  • 11 500 chercheurs et 200 laboratoires de recherche (Saint-Étienne - Lyon)

  • Seule ville française membre du réseau des villes créatives design UNESCO
  • 5 campus pluridisciplinaires
  • 12 établissements d'enseignement supérieur
  • 26 500 étudiants
  • 4 pôles d'excellence 
    Numérique - Optique - New-Manufacturing - Technologies médicales
  • 6 grands sites d'accueil de salons et congrès
  • 1 Opéra
  • 42 festivals
  • 79 monuments inscrits ou cassés au titre des monuments historiques
  • 1 Centre Dramatique National

Thierry Mandon

Directeur général de la Cité du design

Notre 11e édition de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne sera, à de nombreux égards, une année exceptionnelle. Notamment par le choix de sa thématique, « Créons un terrain d'entente », qui s'affiche à la fois comme une volonté, un défi et une exigence.

En quoi le design rend-il possible cette ambition ? À quelles conditions des démarches inclusives peuvent-elles enrichir des processus de création ? Comment faire force des différences ? Autant de questions d'une brûlante actualité dans un monde en profond bouleversement.

Exceptionnelle, notre 11e Biennale le sera aussi par ses invités : Lisa White, commissaire principale, John Maeda, acteur majeur du design numérique, les designers chinois de Pékin, Shanghai, Shenzhen et Wuhan, qui côtoient les acteurs du territoire stéphanois, les grandes entreprises françaises avec lesquelles nous travaillons, les étudiants de l'École supérieure d'art et design de Saint-Étienne, les intellectuels Cynthia Fleury, François Jullien ou Michel Lussault. 
Cette édition fourmillera de rencontres, d'échanges et de démonstrations qui seront la forme vivante de ces terrains d'entente que le design nous permet de penser.

Exceptionnelle, enfin, par le niveau d'engagement de nos équipes et partenaires : depuis deux ans, chacun prépare avec professionnalisme et passion cette Biennale. Je tiens à remercier particulièrement nos commissaires, Lisa White, commissaire principale, Fan Zhe, commissaire de l'exposition Équi-libre, John Maeda, notre carte blanche, Cynthia Fleury, commissaire scientifique, Olivier Peyricot, notre directeur de la recherche, l'ESADSE et ses étudiants, qui prendront en charge de nombreux projets, et tous les acteurs du territoire pleinement engagés à nos côtés. Merci aussi à nos financeurs publics et nos partenaires privés, dont bon nombre sont des compagnons de route depuis les premières heures.

La 11e édition de notre Biennale est l'édition de nos 20 ans.
L'âge de tous les possibles. Grâce à eux.



Une Biennale pour...

Voir, 

à travers des expositions, portées par des designers, des artistes, des chercheurs, invités autour d'une thématique en lien avec les grands enjeux économiques, sociétaux, environnementaux.

Participer,

en proposant une large variété d'événements rythmant le mois. Que ce soit sur le site Cité du design - Manufacture, dans la ville, ou au-delà de la métropole, la Biennale propose une programmation événementielle riche, à destination de tous les publics. Elle invite tous les acteurs à y prendre part pour fédérer l'ensemble du territoire

Penser,

avec des conférences, des débats, des colloques, transformant ainsi le territoire en laboratoire de réflexions, confrontant ainsi les points de vie pour apporter un éclairage sur les pensées et les défis d'aujourd'hui.
Cynthia Fleury ©Hélie Gallimard

Cynthia Fleury

Enseignante-chercheur en philosophie politique et psychanalyste

Cynthia Fleury abordera le lien entre philosophie et design, entre dessein et dessin
François Jullien © CC - Photographie Chun-YI Chang

François Jullien

Philosophe, helléniste et sinologue

François Jullien s'intéressera à l'esthétique classique chinoise dans un vis-à-vis avec l'esthétique européenne. 
Michel Lussault © A. Di Crollalanza

Michel Lussault

Géographe et directeur de l'École urbaine de Lyon

Michel Lussault interviendra sur le design et l'anthropocène, l'ère de l'impact de l'homme sur son environnement. 
Plan Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2019Plan Biennale Internationale Design Saint-Étienne

Le site Manufacture

10 000 m² d'expositions

H Nord 


Systems, not stuff

Commissariat - Lisa White
Scénographie - François Dumas

The Color Spectrum - La Grande Palette Couleur
The Bureau of Inclusion - Le Bureau des Inclusions
The Biofactory - La Biofacture
The Machine Shop of the Future - L'Atelier Mécanique du Futur

The Plastic Theatre - Le Théâtre du Plastique


The Past and the Future are Present

Commissariat et scénographie - Alexandra Daisy Ginsberg
Resurrecting the Sublime


John Maeda - Design in Tech

Carte blanche
Scénographie - Clémence Farrell
100 insights
The 3 kinds of design transforming business

Six Design Systems Experiences, by Google Material with Automattic Design

Material Icons

Design in Tech


La Table des Négociations

Commissariat et scénographie - Cycle Design Recherche (CyDRe)

H Sud


Équi-libre


Commissariat - Fan Zhe
Scénographie - Xu Yuanlin, Qu Tao
La route du design chinois (1977-2019)
Design au présent
Design au futur (Shenzhen, Shanghai, Wuhan, Pékin)

Stefania


Commissariat - Claire Peillod, Julie Mathias, Emilie Perotto, Eric Jourdan
Scénographie - Olivier Lellouche et les étudiants de l'ESADSE

Cour des H


Joy Inclusion

Conception - Jean-Sébastien Poncet
Réalisation - Jean-Sébastien Poncet et des étudiants du lycée Montravel




La Platine

Lieu d'expériences, laboratoire vivant (living lab) de la Cité du design
Lisa White © Pierre Grasset

Lisa White

Commissaire principale de la Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2019 Franco-américaine, Lisa White est aujourd'hui à la tête du département Lifestyle and Interiors / Vision au sein de WGSN, l'un des plus grands cabinets de tendances, installé à Londres. Diplômée de Sciences Politiques à Washington, elle débute sa carrière chez Chanel avant de rejoindre les équipes de Li Edelkoort, analyste de tendances basé à Paris, crée et édite les publications emblématiques de l'agence : View on Color, Bloom et INview. En tant qu'experte de tendances, Lisa White a conseillé les plus grandes marques : L'Oréal, Tupperware, LG Rolex, etc.

ME - YOU - NOUS Créons un terrain d’entente

Qu'est-ce que le design aujourd'hui ? Une table, un train, un robot ?
Une communauté.

Le design traite de plus en plus des systèmes, moins des objets seuls. Le design, en créant des ambiances, des milieux, des expériences, crée aussi des connexions aux choses, mais surtout des connexions entre les gens. On (re)découvre alors, par exemple, que santé et bien-être sont liés à ce qui nous est commun et aux communautés dont nous faisons partie. Le design peut jouer ce rôle significatif en agissant aussi sur ces communautés.

Comment vivre dans une société multigénérationnelle, multiculturelle, multiattitude ? Une société basée non seulement sur l'âge, l'ethnicité, le genre, mais aussi basée sur des vitesses, des intérêts et des points de vue différents.
Comment le design peut-il faciliter les échanges en proposant de nouvelles connexions, de nouveaux espaces et même de nouveaux objets ?

Un des objectifs de cette 11e Biennale Internationale Design Saint-Étienne sera de découvrir un ensemble cohérent d'objets, d'expressions  artistiques, de systèmes et points de vue qui changent notre monde. Ce sera l'occasion aussi de démontrer quelles formes permettent de coexister et collaborer.

ME - YOU - NOUS traite d'inclusion dans une ère de divisions, individualisme et de peurs vis-à-vis des autres, de la technologie, de la nature et du futur. Regarder au-delà de nos propres limites. Prendre en compte et comprendre nos voisins qui ont leur propre vision du monde, parfois, très différente de la nôtre. Regarder au-delà des bulles du business, de la technologie et du marketing afin de s'adresser aux personnes, à leurs besoins, leurs désirs et, au-delà, leurs rêves.

Designer pour le futur se fera en collaborant avec l'industrie, la nature, la technologie, les individus et, bien sûr, la terre, afin de créer des produits
et des systèmes qui ont une véritable profondeur. Designer pour le futur, c'est penser l'inclusion, du robot à la chaise roulante, ou du jeu vidéo à la ville, pour que le monde de demain soit plus respectueux de chacun et bien moins anonyme.

À la fin d'une décennie et au début d'une autre, designer un « terrain d'entente » signifie qu'il n'est jamais trop tard ou trop tôt pour discuter et dessiner ensemble des réponses et des solutions aux changements et bouleversements sociaux, techniques et environnementaux.

L'intention de cette Biennale est de proposer à chacun une place à la grande table du monde : ME, YOU, NOUS.

Lisa White,
Commissaire principale de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2019




La Chine, invitée d'honneur

Depuis plusieurs années, l'émergence du design chinois est devenue incontestable. Loin des stéréotypes de la consommation de masse et des produits de mauvaise qualité, le design est, pour la Chine, un levier majeur du le développement économique. Cependant, pour s'intégrer au processus global, la Chine doit trouver des solutions pour bâtir des plateformes d'échanges. La connaissance de l'altérité culturelle, véritable sujet au coeur de la réflexion de cette Biennale, permet ainsi d'éprouver les terrains d'entente à l'échelle de deux continents qui s'observent et se répondent. Pendant la Biennale, Saint-Étienne devient la porte du design chinois, offrant aux visiteurs les clefs de compréhension et ouvrant la discussion avec une population de près de 1,4 milliard d'individus.
Fan Zhe - commissaire de l'exposition
©PierreGrasset

Fan Zhe


Artiste, médiateur culturel, entrepreneur et commissaire de nombreuses expositions, Fan Zhe est originaire de Liaoning, en Chine. Il commence ses études en France en 2000 et obtient, en 2006, un Master d'Arts Plastiques à l'Université de Paris VIII. Il fait partie de la sélection du Salon de Montrouge et représente la France dans celle de la Jeune Création Européenne, y représentant la France. Depuis 2002, il publie successivement six livres sur le design relatif au mobilier, à la publicité, aux vitrines, aux catalogues et à la sculpture. De 2007 à 2013, il dirige sa propre entreprise de design. De 2009 à 2011, il devient membre du jury de plusieurs écoles telles que Maryse-Eloy. Il crée en 2015 le Parc International Cévenol (Chambon-sur-Lignon - Haute-Loire), centre dédié aux arts et aux échanges culturels sino-français.

Biennale dans la ville, Résonances

La Biennale se décline partout sur le territoire, au-delà même des frontières de la Métropole stéphanoise, pour être au plus proche de tous. Musées, commerces, restaurants, lieux de spectacles et de culture : tous arborent les couleurs de la Biennale pour faire vivre l'événement.

Propositions dans la Ville
Agence Michel Tortel, Anamoprhose, mobilier urbain, 2019. Métal. © Agence M.Tortel