Portrait

Ernesto Oroza, nouveau responsable du CyDRe

Le designer prend la tête du post-diplôme de l'Esadse

Portrait d'Ernesto Oroza responsable du CyDRe Ernesto Oroza ©DR
Catégorie : Portrait
Publié le : 18 Oct 2020
Ernesto Oroza, d'origine cubaine, est un artiste et designer théoricien. Il est diplômé de l'Institut Supérieur de Design de l'Université de La Havane. 
Il cher­che à com­­pren­­dre de manière cri­­ti­­que, à tra­vers sa pra­ti­que l'inte­rac­tion entre les hommes et les objets ainsi que le rôle qu'ont les enga­ge­ments col­lec­tifs avec la culture maté­rielle dans le déve­lop­pe­ment de la com­mu­nauté. 

Il est l'auteur de nom­breux ouvra­ges sur la créa­ti­vité popu­laire expri­mée dans les objets-outils et l'envi­ron­ne­ment urbain, ce qu'il théo­rise res­pec­ti­ve­ment comme « la déso­béis­sance tech­no­lo­gi­que » et l' « archi­tec­ture de la néces­sité » . Le tra­vail d'Oroza a été pré­senté au MoMA, New York ; au Groninger Museum, Pays-Bas ; au Perez Art Miami Museum, USA ; à LABoral Centro de Arte y Creación Industrial, Espagne ; au Musée des Beaux-Arts de Montréal ; au Museo Rufino Tamayo, Mexique ; et à l'Institut de Cultura La Virreina, Barcelone. Il a fortement influencé les écoles de design ces 10 dernières années en Europe (ENSCI, ESADSE, Barcelona, Amsterdam, Berlin, etc.).

Il devient à partir du 14 octobre le nouveau responsable du CyDRe, le post-diplôme de l'Esadse. Composé de 8 étudiants-chercheurs, le CyDRe forme des chercheurs en design. Ernesto Oroza prend ainsi la direction éditoriale d'Azimuts, première revue française de recherche en design. 
Ernesto Oroza a déjà collaboré avec l'Esadse et la Cité du design avec la co-édition en 2009 de Rikimbili, Une étude sur la désobéissance technologique et quelques formes de réinvention (+ d'infos).